Flux RSS

Besoin de patrons!

Allo l’ami.e!

Ça te tente de soutenir mon travail et ma liberté artistique? Visite ma page Patreon, qui existe afin que des gens comme toi, qui me suivent et aiment ce que je fais, puissent faire une réelle différence dans mon quotidien. Afin que je puisse écarter plus souvent les contrats alimentaires (comme on dit dans le jargon artistique!) et laisser plus de place donc, à mes projets (qui sont ceux que vous aimez le plus; les projets humanistes, féministes, écologistes, pour les enfants, de méditation, de bénévolat, etc!). Je n’ai pas besoin de beaucoup d’argent par année, j’habite dans petit, je suis végétarienne, je consomme peu et quand je le fais je vais presque toujours vers l’usagé/le troc, je me déplace à pieds la plupart du temps, etc… mais, j’ai quand même une petite bouche à nourrir! 😉

Avec cette plateforme, tout le monde y trouve son compte: les petits montants s’accumulent et la force du nombre fait une grande différence. Mes projets en ce moment sont deux romans graphiques. Faire un livre de cette envergure (100-120 pages chacun: illustrations et textes) me prendrait au moins un an à temps plein, pour vous donner une idée. Alors même s’il devient un petit « best seller » par la suite, je toucherai autour de 3 000$ si je suis chanceuse, dans deux ans! Je sais… pourquoi faire des livres s’ils ne payent pas… Parce qu’ils sont importants, font du bien à tant de personnes, ont une portée fantastique, font réfléchir, durent dans le temps, témoignent d’une époque, font rêver, vont vers l’autre… Que des personnes consacrent leur vie/leur temps à s’attarder à créer des projets résonnants pour autrui, je trouve ça fondamental. Malheureusement, nous sommes dans un système où nous avons besoin d’argent pour le nécessaire. Je ne vais pas réinventer cette roue…et je fais partie de ce système. Bien sur que je continue malgré ces difficultés, je vais faire mes projets quoi qu’il en soit, comme je l’ai toujours fait, mais bon, un petit coup de main c’est apprécié! Je n’ai jamais été la saveur du mois et ce n’est pas ce que je cherche. Si ça arrive tant mieux, mais je veux durer, c’est ce qui m’importe.

J’ai toujours donné une vocation à mon travail, celle d’allumer des consciences, de donner le goût à l’engagement citoyen, de rechercher la beauté, de rechercher la signifiance. Comme le dit si bien Hubert Reeves; être artiste est une nature. Ça fait du bien d’être comprise par un esprit scientifique! Mais s’y coller, à cette nature, ça a un prix.

Merci à celles qui ont déjà appuyé sur le bouton magique « Become a patron ». Je vous aime.

Si vous ne pouvez pas, je comprends très bien, sachez que partager l’info dans vos réseaux peut aussi m’être utile!

Bises et sourires à volonté!

Annick

ps: exemple concret des dépenses que j’ai pour mon livre Capsules montréalaises, historiettes sentimentales et tour de ville illustré: j’ai engagé un expert en généalogie autochtone pour retracer une arrière grand-mère à qui je veux parler via mon livre. Dans ma famille tout le monde le dit, que nous avons des autochtones dans la lignée, mais personne ne sait vraiment, à part le nom de la réserve et de vagues souvenirs. Des traces qui se sont perdues, mais que je veux retrouver…

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

À propos de Annick Gaudreault

Illustratrice.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :