Flux RSS

Archives de Tag: Oscar Wilde

Tête Bedaine Orteil, le vernissage

Vendredi dernier, c’était le vernissage de l’exposition Tête Bedaine Orteil, d’Illustration Québec. Le concept était le suivant:  40 artistes réalisent un personnage en trois parties. Parties qui seront par la suite décomposées et mélangées. Le public pourra ensuite acheter une tête d’un artiste qu’il aime, une bedaine d’un autre et finalement, idem pour les orteils. Comme j’y participais, voici quelques photos. Je vous fais découvrir en même temps, des amis illustrateurs que j’aime beaucoup, sans qui mon quotidien d’illustratrice/artiste solitaire serait plus pesant parfois.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le mien, inspiré d’Oscar Wilde.

Manon Gauthier

Janou-Ève Leguerrier

Bellebrute

 

Josée Bisaillon
Isabelle Malenfant

Marion Arbona

Pour ceux qui voudraient voir, l’expo est en cours encore du 30 septembre au 28 octobre 2011
Horaire : du lundi au vendredi de 11 h à 16 h 30 au 372, Ste-Catherine Ouest, espace 123.

TBO, projet d’expo

Je participe à l’exposition collective d’Illustration Québec qui s’appelle Tête bédaine orteil (TBO). Le projet consiste à faire un personnage sur trois panneaux. Nous sommes plusieurs participants et le public sera invité à mélanger les différentes parties de têtes, de bédaines et d’orteils. Pour ce faire, il nous fallait respecter certaines précisions pour que chaque épaule arrive au même endroit, chaque hanche, etc… Très amusant à faire, un beau défi! Le moment venu, je vous donnerai les détails concernant les heures et les dates de l’expo. Pour l’instant, voici la création…J’ai imaginé un Oscar Wilde moderne, pour lui rendre un petit hommage, parce que c’est un artiste qui m’inspire.

——————————-

I’m participating to an Illustration Québec exposition, named Tête bédaine orteil (TBO). For this project, each participant has to create a character in three parts. Head, tronc and toes. The public will be invited to mix the differents parts from artists. To do that, we had to respect some marks to be sure that every shoulders and legs fits together. Very funny project! I’ll let you know the date of this event. Let’s see my creation. I’ve created a modern Oscar Wilde, to honor him, cause he’s an artist that inspire me.

Nous avions trois panneaux de bois séparés. Nous pouvions en faire ce que nous voulions. Comme je voulais respecter mon style avec des couleurs en coulisses, j’ai décidé de peindre sur un canevas.

J’ai fait mon fond de couleurs, par dessus duquel j’ai dessiné mon personnage au plomb.

Un contour de silhouette en peinture noire. Une couche de vernis.

Ensuite, j’ai découpé mon canevas en trois parties que j’ai collées sur les panneaux de bois. Voilà!

Cher Oscar Wilde…

Pour un nouveau projet, je me replonge dans l’univers d’Oscar Wilde. Ce dandy qui a écrit des petits bijoux. J’ai lu au cegep, Le portrait de Dorian Gray, son unique roman. Encore à ce jour, c’est l’un des livres qui m’a le plus marquée. J’ai lu par la suite quelques unes de ses nouvelles. Et je laisse traînasser sur ma table de chevet, un recueil de ses citations célèbres. Bref, j’aime bien l’artiste. Mais pour ce nouveau projet, je dois vraiment m’intéresser davantage à sa vie privée, intime. J’ai besoin de photos de lui, des détails sur sa vie. J’ai besoin de capter son essence pour bien le rendre en illustration.

Oscar Wilde de Vyvyan Holland

Une biographie de la femme d’Oscar. Madame Oscar Wilde, de Anne Clark Amor. J’ai hâte de lire.

L’album Wilde, par la Pléiade.

J’ai passé l’avant-midi à la bibliothèque pour consulter des ouvrages et des biographies. Je suis repartie avec trois volumes, dont un qui m’a particulièrement plu. Oscar Wilde, d’un certain Vyvyan Holland. Ce nom me dit quelque chose. Vyvyan… Holland… mais oui! Un des fils d’Oscar. Ce livre est passionnant puisqu’il est bourré de truc inédit, de photos de familles, de lettres… Très senti. Holland, c’est un nom emprunté que Constance (la femme d’Oscar) avait décidé d’adopter, pour se protéger elle et ses fils dans tout ce brouhaha entourant le procès à l’époque. Elle s’était réfugiée en Suisse avec leurs deux fils, Cyril et Vyvyan après qu’Oscar fut arrêté et emprisonné en 1895, pour une (des) histoire de liaison amoureuse avec un jeune homme en particulier. Oscar Wilde était un écrivain et un dramaturge connu et surtout, joué de son vivant.  Après deux ans en prison, Oscar fut libéré, mais cette aventure l’avait littéralement éteint. Il changea lui aussi son nom pour Sébastien Mermoth et alla s’installer en France. Il n’a revu que deux fois sa femme, lorsqu’il était en prison, et n’a plus jamais revu ses deux fils adorés suite à son emprisonnement. Sa femme est décédée un an après sa sortie de prison sans qu’ils ne se soient revus. Il n’a plus jamais créé et il est mort trois ans après sa sortie de prison, à 46 ans. Pauvre, tourmenté et souvent seul.

Ce qui est choquant dans cette histoire c’est qu’il n’aurait jamais dû subir ces injustices qui l’ont, avouons-le, détruit. Jugé dans une Angleterre plus que conservatrice, et de surcroît, devant un juge sans pitié et avec des préjugés à l’avance sur son cas et les homosexuels en général. Nous sommes tout de même à la fin des années 1800… En 1954, un juge britannique très notable et qui avait à l’époque pris part au procès d’Oscar (à ses débuts), avoua que « En réfléchissant à ces événements qui remontent à près de soixante ans, un fait demeure indiscutable: le procès d’Oscar Wilde n’aurait jamais dû avoir lieu ».

Dans mon atelier, j’ai des cartes postales et d’autres petits bidules que je trouve ici et là depuis quelques années, avec des citations de Mr.Wilde.

Mon travail commence avec beaucoup de lecture et de notes.

J’ai tapissé une porte de mon atelier de photos d’Oscar.

Que le travaille d'illustration commence!

Oscar était mondain, avant-gardiste, épicurien, brillant, audacieux, distingué, rebelle, sensible, avec une verve d’enfer.  Amoureux de l’art, de la beauté, du luxe. Je vais tenter de lui rendre un petit hommage dans ce nouveau projet que vous découvrirez quelque part en septembre.

Je vous laisse avec quelques citations que j’aime de lui…

« Lorsqu’un homme traite la vie avec art, son cerveau est son coeur »

« Toutes les femmes finissent par ressembler à leur mère: c’est leur drame. Jamais les hommes: c’est le leur. »

« On peut résister à tout, sauf à la tentation. »

« La vie n’est qu’un « mauvais quart d’heure », composé de moments exquis. »

« Les femmes aiment tellement faire des choses dangereuses. C’est une de leurs qualités que j’admire le plus ».